Garde d’enfants : Comment faire pour payer moins cher ?

CHEQUES_CESU
Payer en CESU : c’est simple !
juin 19, 2017
Canicule blog
Vigilance Canicule
juin 26, 2017
CAF_ENFANTS



En faisant appel à Maison d’Azur,

vous ouvrez droit à des aides de la CAF !


Vous attendez un enfant ou vous avez un enfant né, adopté ou recueilli en vue d’adoption depuis le 1er janvier 2004 qui est à votre charge ? Vous avez peut-être droit à la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant), qui comprend :

  • Une prime à la naissance ou à l’adoption
  • Une allocation de base
  • Un complément de libre choix du mode de garde

 

Les aides de la CAF : 

La CAF (Caisse d’Allocations Familiales) vous permets de bénéficier de la PAJE-CMG (Complément de libre choix du Mode de Garde) afin que vous puissiez faire appel à des services de gardes d’enfants. Le montant des aides est calculé en fonction de vos revenus, du nombre d’enfants que compose votre foyer ainsi que de leur âge.

Pour bénéficier de cette aide mensuelle, vous devez respecter ces deux conditions obligatoires :

  • Avoir un enfant de moins de 6 ans
  • Faire garder son enfant au minimum 16 Heures par mois

 

Les liens utiles :



Le crédit d’impôt : Sans condition, sans restriction !

 


Avec Maison d’Azur, bénéficiez d’une TVA à 5,5%* et de 50% de crédit d’impôt pour réduire le coût des prestations de garde d’enfants**.

Une attestation fiscale vous sera remise sur l’année civile N-1 pour connaître le montant total des prestations dont vous avez bénéficié, et que vous aurez à déclarer sur votre avis d’imposition. Après déduction des aides versées par la CAF, 50% de ce montant total sera alors déductible sur vos fiches d’impositions.

Afin de bénéficiez du crédit d’impôt sur les services à la personne auxquels vous faites appel, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Vous êtes domicilié en France
  • Vous employez une aide dans votre résidence primaire, secondaire ou dans la résidence de votre ascendant***

 

*Art. L. 7232-1-2 Code du Travail : Ne sont concernées par le taux réduit de 5,5 % que les prestations exclusivement liées aux gestes essentiels de la vie quotidienne des handicapés et des personnes âgées dépendantes qui sont dans l’incapacité d’accomplir ces gestes essentiels. Cette précision implique que les autres prestations, c’est-à-dire celles ne se rapportant pas aux gestes essentiels de la vie quotidienne, sont soumises au taux intermédiaire de 10 % (voir § 1-22). À défaut d’une telle ventilation, le prix doit être soumis dans sa totalité au taux réduit de 10 %.

** Dans la limite d’une dépense de votre foyer de 12 000€ / an (la limite peut être augmentée de 1 500€ selon le nombre d’enfants à charge), donc, une limite de remboursement de 6 000€ / an

***Pour l’embauche d’une aide à domicile dans la résidence de votre ascendant, ce dernier doit avoir toutes les conditions de l’APA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *